Julien Dollon | [MVP] Ma vision du programme MVP

A goal without a plan is just a wish

My blog in english is here.

Je m’appelle Julien, j'ai 27 ans et je suis un ingénieur logiciel. Je concois les produits et services de demain. J'ai entre autre participé au developpement de Windows, XBOX, Office, Surface chez Microsoft (Redmond) et je suis maintenant chez Amazon AWS (Seattle).

Je travaille dur pour un jour avoir un grand impact sur ce monde.

Mais comme il n’y a pas de titans à combattre, que les monstres n’existent pas, je fais du dev sur des produits, qui je l’espère, vous apporteront de la joie.

Plus d'infos sur moi ici.

 

View Julien  Dollon's profile on LinkedIn

Tous les posts de ce blog ne reflètent que mon opinion et pas celui de mes employeurs et clients.

 

Service d'evaluation de competences et de creation de site webs sur cahors.

[MVP] Ma vision du programme MVP

Bonjour a tous!

Comme je l’avais déjà fait pour le programme MSP il y a quelque années, et comme à mon habitude, j’aime faire des billets sur ce que je vie, et la manière dont je perçois les choses.

Il est inutile de préciser que c’est ma vision des choses, elle n’a rien d’officielle loinnnnnn de la.

Petit historique

Tout a commencé il y a trois ans, j’avais a l’époque 21 ans et j’ai reçu mon premier titre MVP.

Comment suis-je devenu MVP? Bonne question! Je ne sais pas vraiment ce qui a pesé dans la balance puisque la sélection reste quand même assez opaque. Ce que je sais, c’est que suite a un premier speak aux techdays plusieurs MVPs m’ont proposé a ce qu’on appelle un MVP Lead (entre nous, aujourd’hui ils seraient les premiers a vouloir m’écraser avec un Hummer H1 Sourire, mais ils roulent en Clio Triste).

Le MVP Lead, c’est un Microsoft Employee qui gère les MVP d’une partie du monde (nominations, etc.. le programme quoi!).

De ce que je pense comprendre, c’est qu’une fois que la MVP lead à ouïe dire des bons retours sur vous, elle vous contacte et vous propose de remplir un dossier. Ce dossier demande pas mal de choses sur les participations communautaires de l’intéressé (livre, forums, blogs, conférences… tout quoi!).

Une fois ce dossier retourné, 4 fois par an a lieu une première sélection “régional” (en gros la MVP lead filtre les bons et mauvais dossiers) puis décide de soutenir ce dossier a Microsoft Corporation qui a le mot final sur les nominations.

Quand vous devenez MVP, on vous attribue une “spécialité” plus ou moins vaste (du style Silverlight ou plus large développement d’applications clientes).

Un MVP est il un expert?

Si vous avez bien suivi ce qu’ai dit plus haut: non. Alors oui le titre veux dire Most Valuable Professional, c’est pas rien! Je pense qu’il porte a la fois bien et mal son nom.

Il le porte bien dans le sens ou mon égo fut, un temps, extrêmement flatté mais il porte mal son nom car les gens mettent les MVPs dans la case “Expert technique”.

Si un MVP est expert dans quelque chose c’est avant tout dans le partage. Alors certes a force de partager on se crée un gros bagage mais ce n’est pas toujours le cas. J’ai clairement rencontré des MVPs avec un niveau faible techniquement (Bon après on est toujours le plus faible d’un autre, j’irai pas me gratter a des Valentin B., Patrice L. ou Simon F.).

Ce qu’on peut remarquer, c’est surtout que les anciens qui ont 8/9/10 ans d’anciennetés sont très souvent de grosses brutes Sourire, je n’ai pas connu le programme avant, mais certains disent que la sélection portait sur des critères plus techniques.

Quoi qu’il en soit, il faut vraiment démystifier ce titre. Car non seulement on est pas quelqu’un de “mieux” parce qu’on a un titre, mais en plus parce que le but d’être MVP c’est être accessible aux autres, partager et que certains finissent par l’oublier.

Pour finir sur le nom du titre MVP, les meilleurs développeurs que j’ai pu voir dans ma vie ne sont pas tous MVPs, pour la simple et bonne raison qu’il ne partage pas. C’est bête, mais dans le microcosme Microsoft on ne considère pas assez certaines personnes qui ne gravitent pas dans ce “club”.

MVP, un club privé

C’est en tout cas l‘impression que j’en ai eu. Dans ma famille il y a des francs maçons (OK je vais peut être loin dans mon exemple) et j’ai eu presque l’impression qu’on s’en rapproche.

C’est a dire, avoir un groupe de personne, ou du moins un réseaux énorme, tenu au secret, rentrant dans cette communauté de manière très select, jouant avec des sujets sensibles et ayant la possibilité de laisser entendre leurs voix aux hautes instances de Microsoft.

La force de ce programme réside la. C’est un endroit génial pour rencontrer des gens a la fois MVP de part le monde mais aussi au sein de Microsoft.

Ce que le statu MVP m’a apporté

Il m’a apporté de la visibilité et il faut l’avouer, de la crédibilité. Un réseau mondial, une carte de visite.

Il permets de se rapprocher de Microsoft Redmond, de comprendre certains rouages.

Des petits cadeaux comme une liste complète de logiciel gratuit (MSDN Prenium, Resharpr, Telerik, Infragistics, Pluralsight..) et un trophée qui fait plaisir a recevoir.

Le statut MVP m’a aussi aidé a avoir mon visa H1B et a mainte reprise trouver des clients et emplois.

Ce que je n’ai pas aimé

Le MVP vous mâche le travail mais ne fait pas tout. C’est a dire que beaucoup pensent que les MVPs sont pleins d’infos ultra confidentielles. Alors cela dépend de la spécialité mais la plupart du temps c’est faux.

Je vois souvent certains la jouer “Ouai mais tu comprends, moi je peux rien dire je suis sous NDA”, j’ai envi de gueuler MAIS TU SAIS RIEN DE TOUTE FACON Sourire.

En fait, nous avons un summit chaque année (ou tout le monde ne peux pas y aller car il faut s’autofinancer l’avion Déçu ma grosse déception) qui nous permets de rencontrer les équipes de Microsoft et d’avoir des infos croustillantes.

Sauf qu’en dehors de ca, c’est souvent votre propre réseaux personnel au sein de Microsoft qui vous intègre dans des évènements tel que les TAPs et qui vous permettent d’avoir plus d’infos.

Le nombre d’info NDA cette année que j’ai reçu de la part de MS grâce au programme MVP: 0. L’an dernier? 0.

Pour finir, ce que je n’ai pas aimé c’est les quelques “fan” du titre qui font tout pour le devenir. Au risque de décevoir certain, je n’ai jamais partagé pour devenir MVP. J’ai partagé car je suis comme ca. J’ai partagé avant et je partagerai après. Le titre sert a récompenser le partage de l’année passée, pas l’année a venir. Je n’aime pas les gens qui se mettent à partager juste pour ce titre, qui sont sympas avec monsieur X ou madame Y espérant avoir un coup de pouce. Heureusement, la MVP lead a toujours eu la tête sur les épaules et je met au défi quiconque de lui faire des courbettes, ca ne marchera pas (même la phrase que je viens d’écrire ne marchera pas ahah).

Ma conclusion

Ce programme m’a énormément apporté et je l’apprécie. Mon idée pour le faire évoluer? Peut être le changer de nom et l’appeler Most Valuable Contributor.

On aurait alors d’un cote des MVC qui sont 90% des MVPs actuel. On ne change rien au programme.

Et les 10% restant qui sont plus reconnus pour être des demi dieux du code, on leurs donne le statut MVP, on les gattes d’info NDA dans tous les sens, on leurs payent l’avion and co…

 

En tout cas, merci à ma MVP Lead de m’avoir fait confiance ces trois dernières années.

Posté le: May 18 2012, 03:14 | Commentaires
Catégorie(s): MVP | Général

blog comments powered by Disqus
Anciens commentaires (archive):